Liaison A89-A6,
un projet qui nous rapproche

Le chantier en images

APRR répond présent pour votre futur.

Retrouvez ici en photo, l’évolution et la progression de la vie du chantier. Toutes les grandes étapes du chantier vous seront dévoilées afin de pouvoir suivre ensemble les avancées majeures des travaux. APRR s’engage à vous informer pendant ces 22 mois, pour que nous soyons, ensemble, acteurs de cette liaison transeuropéenne.

Portrait du mois

Dominique Vernac : Responsable Qualité Environnement.

Dominique Vernac est Responsable Qualité Environnement depuis début janvier 2016 sur le chantier A89-A6 et depuis 8 ans chez Eiffage Génie Civil. Dans le cadre de la construction de la liaison, Dominique a des missions diverses, de la mise en place du Plan Management Qualité du chantier jusqu’à la préparation du récolement en passant par la réalisation d’audits internes. Mais également la mise en place du Plan Management Environnement du chantier jusqu’au reporting environnemental auprès du maître d’œuvre en passant par la gestion de la faune, de la flore, des déchets ou du paysage. L’objectif étant de veiller à ce que les travaux soient réalisés dans le respect des prescriptions environnementales applicables au chantier et surveiller qu’ils n’altèrent pas la qualité du milieu, via la réalisation de mesures et d’analyses environnementales. Mais également de s’assurer que les travaux sont réalisés en vérifiant à chaque étape d’exécution, la qualité de l’ouvrage réalisé. Pour les besoins du chantier, elle doit échanger régulièrement avec d’autres corps de métiers : travaux, études, méthodes, direction du projet, maîtrise d’œuvre et services de l’Etat. Pour Dominique, les innovations et améliorations spécifiques les plus marquantes ont été la réalisation de dispositifs de filtration des eaux de ruissellement de chantier entièrement biodégradables, un suivi et un traitement intensif de l’Ambroisie et la mise à disposition d’un expert écologue pour la réalisation des transferts d’espèces protégées.

Voir toutes les photos
J-68

Portrait du mois

Ronan Lefeuvre : Responsable des travaux sous circulation.

" Safety first. "

Ronan Lefeuvre est responsable des travaux sous circulation depuis novembre 2016 sur le chantier A89-A6, poste « sur-mesure » pour ce projet. Il assure la coordination entre les travaux de la liaison et l’exploitation autoroutière en concertation avec le Maître d’œuvre, ainsi que le suivi des travaux de balisage et de signalisation temporaire (mise en place, maintenance et surveillance). Ses missions consistent à minimiser l’impact des travaux pour les usagers de la route et permettre au personnel du chantier de travailler en sécurité. Pour cela, Ronan participe à l’élaboration des mesures d’exploitation autoroutières, réalise des plans de balisage et suit l’application de ces plans, en les adaptant en fonction des contraintes rencontrées. Pour les besoins des travaux, Ronan échange avec tous les autres corps de métiers du chantier qui travaillent à proximité des voies circulées, le personnel d’exploitation ainsi que le Maître d’œuvre chargé de la coordination avec les acteurs locaux. Dans le cadre de la liaison A89-A6, ce que retient Ronan en termes d’innovations sera la mise en place d’une régulation par feux de signalisation « intelligents » aux Longes à Dardilly pour faciliter l’écoulement du trafic.


Voir toutes les photos
J-68

Portrait du mois

Antony Allot : Chef de District.

" Un chantier complexe en zone urbaine ; une expérience unique et enrichissante ainsi qu’un investissement quotidien pour tout le personnel du district "

Antony Allot occupe le poste de Chef de District de Villefranche sur Saône depuis 4 ans. Sur la zone de chantier A89-A6, il assure l'interface entre l'exploitant de la section, la MOE ainsi que l'entreprise. Ses différentes missions consistent à assurer la continuité et la fluidité du trafic ainsi que la sécurité des usagers du tronçon dans cette zone de chantier, mettre en œuvre les balisages adaptés et réaliser les fermetures d’autoroutes et de RN nécessaires au bon déroulement du chantier. Chaque phase de chantier entraînant une modification des conditions de circulation, Les équipes du district doivent alors s'assurer d’une ouverture de la circulation respectant toutes les conditions de sécurité pour les usagers de la route. Pour les besoins des travaux, Antony est amené à échanger avec le conducteur d’opération de la direction de la construction, le MOE, l’entreprise mais également avec les services internes et les autres gestionnaires de voirie.

Voir toutes les photos
J-68

Portrait du mois

Marcel Charreton : Chef d'agence.

« Toujours un peu plus loin. »

Marcel Charreton est chef de l’agence génie civil de St Etienne depuis 5 mois.
Dans le cadre de la réalisation de la liaison A89-A6, il a assuré la fonction Directeur de travaux, avec un rôle de contrôle de gestion et suivi technique.
Les différentes missions de Marcel ont été la validation des choix techniques génie civil, la validation des partenaires et sous-traitants génie-civil, il est également le représentant du génie civil aux comités de direction du groupement. Pour les besoins des travaux, Marcel échange avec d'autres corps de métier intervenant sur le projet, tels que le terrassement, la route et les équipements. L'ouvrage majeur de la liaison A89-A6, restera pour Marcel le viaduc du Sémanet.

Voir toutes les photos
J-68

Biotope

Au service de la faune et de la flore.

Biotope est un bureau d’étude spécialisé en écologie, engagé au service de la protection de la faune et de la flore. L’une de ses caractéristiques est d’intervenir lors de toutes les étapes d’un projet d’aménagement (des études préalables au suivi de chantier), pour une prise en compte globale de la biodiversité. Biotope a ainsi accompagné APRR, dans le projet de construction de la liaison A89-A6, dans un premier temps dans le cadre des dossiers réglementaires (dossier de dérogation). Biotope assiste maintenant le maître d’ouvrage dans les différentes phases du chantier. Un état initial de la faune et de la flore avant le lancement des travaux dans un premier temps été réalisé, pour pouvoir disposer d’un état 0 et avoir un point de comparaison à la fin des travaux. Des suivis écologiques annuels pendant les travaux, à proximité et sur le chantier, permettent ensuite de s’assurer du maintien des populations d’espèces protégées à proximité des emprises et de contrôler l’installation éventuelle d’espèces protégées au sein des emprises travaux. De plus, Biotope coordonne le suivi de la bonne mise en œuvre des mesures d’évitement et de réduction des impacts définis (comme le respect du calendrier défini pour certaines étapes des travaux). Pour les besoins de la construction de la liaison, le bureau d’étude échange également avec le maître d’œuvre, ainsi qu'avec les entreprises qui réalisent les mesures compensatoires. Dans le cadre du chantier de la liaison A89-A6, une mesure de protection de la faune à souligner a été la protection du Vanneau huppé qui a niché sur les emprises chantier, qui a mobilisé beaucoup de moyens et de réactivité sur le chantier. Plus d'informations sur www.biotope.fr

Voir toutes les photos
J-85

Dispositif de retenue

Assurer la sécurité de tous.

On appelle dispositif de retenue les équipements de sécurité ayant pour but de protéger les usagers de la route de heurter un obstacle. Ils doivent retenir, rediriger les véhicules et peuvent être de plusieurs types : garde corps sur ouvrage d’art, glissières de sécurité métalliques, glissières en béton adhérent (GBA/DBA/LBA), atténuateurs de chocs et ITPC (interruption de terre plein central). Les techniques de construction sont diverses : pour les GBA/DBA/LBA, il s'agit d'un coulage à l’aide d’une machine à coffrage glissant. Pour les glissières métalliques, battage des supports à l’aide d’une sonnette de battage, puis montage des lisses de glissières manuellement. Enfin, pour les ITPC et atténuateurs de choc, les éléments arrivent en pièce détachés, pour assemblage sur place et fixation au sol. La détermination du dispositif de retenue résulte d'une analyse de site : quels obstacles à protéger, quel niveau de retenue est demandé, quelle géométrie, quel interface avec l’assainissement de surface. Dans le cadre de la liaison A89-A6, le chantier est « mixte », avec beaucoup de glissières béton, mais également des glissières métalliques.

Voir toutes les photos
J-107

Portrait du mois

Gauderic Thomas : Responsable de laboratoire.

" Le point d'arrêt est levé."

Gauderic Thomas, occupe le poste de responsable de laboratoire depuis mars 2016, avec un rôle de contrôleur sur le chantier. Gauderic est en charge du suivi qualité des travaux de terrassement. Pour cela, il vérifie que les travaux correspondent aux spécifications du marché ou aux éventuelles modifications et adaptations du projet. Ses missions consistent à réaliser la campagne de sondages, assister aux réceptions des travaux et levée de point d’arrêt, diriger son équipe de laboratoire, rédiger les rapports et synthèses du suivi qualité, vérifier les essais de laboratoire et rechercher des solutions en cas d’aléas techniques sur le chantier. Pour les besoins du chantier, il échange avec la cellule travaux, topographie, planning et projeteur. Gauderic suit l'évolution et contrôle les travaux et dépend de leur avancement. Ses enjeux principaux sont de faire remonter aux responsables terrain tous problèmes concernant les travaux et leur qualité. En cas de problèmes, Gauderic peut être amené à faire démonter et recommencer les travaux ou à chercher des solutions pour pallier aux aléas. Dans le cadre du chantier de la liaison A89-A6, les innovations et améliorations spécifiques significatives sont pour Gauderic la culée perchée du viaduc du Sémanet et les murs de soutènement en matériaux traité liant.

Voir toutes les photos
J-184

Portrait du mois

Nadia Zub : Chauffeur d'engins et polyvalent.

" Chacun à un rôle déterminant pour l’avancée du chantier. "

Nadia Zub est chauffeur d'engins depuis 10 ans et depuis avril 2016 sur le chantier A89-A6. Dans le cadre de la construction de la liaison, elle est chauffeur de dumper terrassement déblais et remblais, mais également chauffeur de compacteur pour la réalisation des couches de forme. Pour les besoins des travaux, Nadia échange avec les ouvragistes, les assainisseurs et les responsables enrobés. Dans le cadre du chantier A89-A6, ce que retiendra Nadia en terme d’innovation sera la mise en œuvre des murs de soutènement qui permettent de limiter les emprises nécessaires au chantier.

J-205

Circulation sur tracé neuf

Un trajet différent, une même destination.

 Mise en service du nouveau système d'échange RN7/RD307 conduisant à une circulation sur tracé neuf entre RN7 et RN489.

J-206
 

Portrait du mois

Didier Bergon : Directeur des travaux.

" La synergie n’est pas un vain mot. Sur un chantier aussi complexe, apprendre et réussir à travailler tous ensemble est la clé de la réussite. "

Didier Bergon est directeur de travaux, depuis 2016 sur le chantier A89-A6 et depuis 10 ans chez Eiffage sur des grands projets autoroutiers et ferroviaires. Dans le cadre de la construction de la liaison, Didier doit encadrer les équipes travaux de terrassement et d'assainissement. Ses missions sont multiples et tournées vers l'exploitation du chantier : l’organisation, la planification des moyens personnel et matériel, le suivi, du planning travaux, de la qualité et de la technique, de la sécurité, du budget, sont ses tâches quotidiennes à suivre et à optimiser. Le chantier de la liaison A89-A6 est extrêmement phasé et rythmé par de multiples basculements de circulation sur des zones de travaux préparés à cet effet. Ainsi, le respect des délais par tous est primordial. Le chantier est pluridisciplinaire, les échanges le sont également : ouvragistes, équipementiers, maître d’œuvre et maître d’ouvrage sont ses interlocuteurs de tous les jours. La valorisation des matériaux du site est un objectif important, qui permet de limiter les apports de matériaux extérieurs et donc la circulation de semi-remorques. Cette valorisation a permis d’innover et de réaliser des murs de soutènement et des remblais de bloc technique d’ouvrage avec les matériaux du site traités avec des liants hydrauliques.

Voir toutes les photos
J-234

Circulation sur la chaussée neuve de la RN489

Un trajet différent, une même destination.

Dans le cadre des travaux de la liaison A89-A6, le mouvement direct RN489 vers RN6 Lyon a été définitivement modifié, conduisant les automobilistes venant de la chaussée Sud de la RN489 en direction de Lyon à emprunter le nouveau giratoire RD306 Nord. A partir du 27 avril, un basculement temporaire de la circulation s'effectuera sur la nouvelle chaussée Nord de la RN489, afin de permettre la réalisation de travaux sur la chaussée Sud. Parce qu'APRR s'organise pour votre mobilité, des feux de régulation de trafic présents sur le giratoire RD306 depuis début février, continueront d’optimiser la durée de traversée du chantier. Des balises bluetooth présentes aux extrémités du chantier adaptent en temps réel la circulation sur chacune des voies d’entrée au giratoire en fonction de l’affluence des véhicules.

Voir toutes les photos
J-288
 

Portrait du mois

Wieslaw Florkow : Directeur des travaux.

" Donner aux autres plus que ce qu’ils n'attendent, et le faire avec joie. "

Wieslaw Florkow, directeur de travaux, depuis 2016, représente l'entreprise du groupement en charge des travaux et assure les relations avec le MOE. Sur la zone de chantier A89-A6, ses missions consistent notamment à assimiler le projet et à coordonner les études d’exécution, s’assurer de la mise en place des mesures relatives à la sécurité et à la protection de la santé, diriger et coordonner les différents services du projet, planifier les travaux et assurer la qualité et la conformité de chaque ouvrage. Les principaux enjeux quant à la réalisation de ces 22 mois de chantier sont le respect du délai global, des délais partiels ainsi que des phasages et des conditions de circulation. Pour les besoins des travaux, Wieslaw échange avec tous les corps de métier intervenant sur le projet, représentant une équipe de 200 personnes au plus fort de l'activité : terrassement / assainissement / réseaux secs, ouvrage d’art, travaux de chaussées et équipement de la route (glissières métalliques, glissières béton, signalisation…).

Voir toutes les photos
J-291

Portrait du mois

Jérôme Fillon : Ingénieur en chef.

Tout seul, on va plus vite. Ensemble, on va plus loin. "

Jérôme Fillon, responsable d'équipe de la maîtrise d'oeuvre travaux, depuis 2008, doit s'assurer de la bonne exécution par les entreprises des travaux commandés, ceci dans le respect du projet, pour lequel il est arrivé en 2016. Ce chantier est pour lui très rythmé avec de nombreux changements de phases liés à des contraintes d'exploitation des voiries concernées par le projet (A6, RN7, RN489, RN6 et RD306). Les enjeux de ce chantier sont le respect de l'ensemble de ces jalons pour aboutir à la livraison de la liaison dans les délais, un environnement urbanisé et à proximité immédiate de voies fortement circulées, à intégrer à la sécurité des usagers et des travailleurs. L’équipe de la maîtrise d’œuvre travaux, qu'il pilote et coordonne, est composée d’ingénieurs dont les spécialités couvrent plusieurs métiers (ouvrages d’art, terrassements, chaussées, assainissement, équipements et environnement), épaulés par des organismes spécialisés dans des domaines techniques (béton, terrassements, enrobés, topographie, construction métallique). L’ouvrage majeur de la liaison est le viaduc du Sémanet, long de 210 mètres, qui présente la particularité d’être un ouvrage mixte (béton et métal) en acier autopatinable.

Voir toutes les photos
J-291

Portrait du mois

Isabelle Lacharme : Conducteur d’opérations grands projets.

" Ce projet est certes technique avec des travaux sous circulation mais c’est aussi une aventure humaine avec une grande richesse d’interlocuteurs qu’il faut savoir écouter, à qui il faut apporter de l’information et des réponses face à un chantier de cette ampleur. "

Isabelle Lacharme, conducteur d'opérations grands projets depuis cinq ans, représente le maître d'ouvrage APRR. Isabelle doit s'assurer que le projet de la liaison A89-A6 sera réalisé dans les règles de l'art, conformément aux études menées, mais également dans le délai imparti. La première étape de ses missions a été de mener les études et les procédures d'autorisations pour pouvoir débuter les travaux. La seconde, en cours, consiste à vérifier que les travaux se déroulent conformément aux engagements APRR et dans les délais annoncés. Pour ce faire, une interaction permanente avec l'ensemble des parties prenantes participant au projet, a été nécessaire.

Voir toutes les photos
J-359

Fermeture de la bretelle RN489 vers RN6 Lyon début février 2017

Un trajet différent, une même destination.

Dans le cadre des travaux de la liaison A89-A6, le mouvement direct RN489 vers RN6 Lyon sera définitivement modifié à partir de début février 2017. Cette nouvelle étape va conduire les automobilistes venant de la RN489 en direction de Lyon à emprunter le nouveau giratoire RD306 Nord. Parce qu'APRR s'organise pour votre mobilité, ce changement va s'accompagner de la mise en place de feux de régulation de trafic sur ce même giratoire. Des balises bluetooth présentes aux extrémités du chantier adapteront en temps réel la circulation sur chacune des voies d’entrée au giratoire en fonction de l’affluence des véhicules. Cela permettra d’optimiser la durée de traversée du chantier.

Voir toutes les photos
J-372

Mouvement des matériaux et missions de laboratoires

Un chantier autonome.

On appelle « mouvement des terres » tout ce qui relève du transport des matériaux disponibles sur un chantier pour la construction des ouvrages en terre. On parle alors de « déblais » pour les matériaux issus des buttes et de « remblais » pour combler des trous. Ces mouvements sont étudiés dans le but de limiter au maximum les mouvements des terres sur le chantier. Dans la mesure du possible, les matériaux issus des déblais sont ainsi réutilisés pour la réalisation des remblais, mais également des merlons acoustiques et des modelés. Le cas échéant, les matériaux de déblais peuvent être valorisés par traitement afin d’améliorer leurs caractéristiques et ainsi être réutilisés sur le chantier. C’est à ce niveau qu’interviennent les laboratoires qui, à l’aide d’échantillons prélevés, vont analyser et contrôler les matériaux pour ensuite définir leur modalité de réemploi.

Voir toutes les photos
J-382

Premier lançage du viaduc du Sémanet du 7 décembre 2016

Un lancement pas comme les autres.

Les travaux de la liaison A89-A6 sont l’occasion de rénover les infrastructures existantes mais également d’en créer de nouvelles. La construction du viaduc du Sémanet en est l’un des ouvrages clés. Le mercredi 7 décembre a eu lieu une opération aussi importante que délicate, celle du premier lançage de ce viaduc. Long de 210 mètres et pouvant aller jusqu’à 26 mètres de haut, il représente une avancée considérable quant à la progression du chantier et permettra la traversée du vallon du Sémanet à Limonest. L’étape du lançage consiste à faire « glisser » le pont une fois construit, grâce à un système de poulie et de treuil qui permet à la structure d’avancer en moyenne entre 5 et 10 mètres par heure. Une fois l’opération terminée, le viaduc sera habillé d’une corniche permettant de faire circuler l’eau, d’un traitement acoustique de plusieurs écrans de verres ainsi que d’un dispositif de retenue pour assurer la sécurité lors de sa traversée.

Voir toutes les photos
J-408

Passage à faune

La route de la biodiversité.

Parce que notre route est aussi celle de la nature, un passage à faune a été construit pour faciliter le passage des animaux sauvages. Afin de maintenir le déplacement des espèces animales, un ouvrage long de 49 mètres et pesant 800 tonnes a été créé, au niveau de la jonction A6 et de la future liaison vers l’A89. Cette structure évitera le franchissement des chaussées et sécurisera d’autant plus les voies de circulation. Des relevés spécifiques permettront par la suite d'identifier les couloirs à passage des animaux. En appui sur un remblai renforcé de 11 000 m3, l’ouvrage fait de bois, de pierres dorées et de béton, s’intègre parfaitement dans son environnement. Conçu grâce à un parement de pierres dorées de 540 m², il a nécessité un empilage manuel de chacune des roches.


Voir toutes les photos
J-425

Une sécurité optimale

Prendre la route en toute sérénité.

Depuis chez vous ou sur les routes, tout est organisé pour vous garantir un confort idéal dans vos déplacements. Ci-contre, quelques photos vous dévoilent la vie du chantier ainsi que les engins et équipements déployés. Afin de limiter au maximum la gêne, les travaux sont effectués sous circulation, ce qui implique que toutes sortes de véhicules doivent cohabiter. Le marquage jaune est un indicateur de zone en travaux. Beaucoup de panneaux de signalisation vous informent de nouvelles consignes, comme des changements de direction qui doivent être intégrés. Autant de raisons qui modifient les habitudes de conduite. Ainsi, la vigilance doit être de rigueur ! Il est également essentiel de respecter les limitations de vitesse. L’accès aux piétons est interdit sur le chantier, comme sur les voies de circulation. Ces précautions permettent à tous une meilleure circulation, sur des routes fluides et plus sûres. Et parce qu’APRR sait que le bon avancement des travaux est le résultat d’une bonne conduite de tous, retrouvez quelques consignes supplémentaires dans l’onglet « Sécurité ».

Voir toutes les photos
J-484

Démolition du pont de l’Allée Véronique Nuit du 26 juillet 2016

Un pont en moins, une avancée de plus.

Dans la nuit du 26 juillet 2016 et sous fermeture de la circulation, le pont de l’Allée Véronique a été démoli. Pour mener à bien cette opération délicate en une seule nuit, plusieurs étapes ont été nécessaires. Premièrement la mise en place des séparateurs de voies, suivi du grignotage de la passerelle et de la démolition des appuis. Enfin, il a fallu remettre en l’état la N7 avant la reprise du trafic matinal. À l’origine, le pont de l’Allée Véronique était un ouvrage à tablier béton armé et permettait la traversée de chevaux d’un côté à l’autre de la RN7. L’opération s’est déroulée dans les temps et sans perturbations comme vous pouvez le revivre en image grâce au time-lapse ci-dessous.

Voir toutes les photos
J-557
 

Fermeture A6 Nuit du 20 avril 2016

Un véritable pont en avant.

Durant la nuit du 20 avril 2016, l’autoroute A6 a été fermée afin de mener à bien une opération assez impressionnante : la pose d’un pont qui enjambe l’autoroute. Pendant cette fermeture, des étapes chronométrées et millimétrées se sont parfaitement enchainées pour arriver au résultat souhaité. Ce temps de fermeture était limité pour gêner le moins possible la circulation. Dès 22 h tout le monde était à l’ouvrage et diverses étapes techniques se sont succédées : dépose du balisage lourd, déplacement du tablier sur l’autoroute, positionnement du tablier au niveau des appuis de l’ouvrage, descente du tablier sur ces appuis, libération des Kamags et remise en place du balisage. Ce tablier de 450 tonnes constitue une bretelle du raccordement l’A89 à l’A6 et accueillera les véhicules venant de Lyon et souhaitant rejoindre l’A89.

Voir toutes les photos
J-654
 
A6 (Nuits du 8 au 11 janvier 2018)
RN7 RN489 (Nuits du 8 au 11 janvier 2018)
Giratoire RD306 Nord (Nouvel accès définitif vers Lyon)