Liaison A89-A6,
un projet qui nous rapproche

Intégration environnementale

APRR et sa responsabilité environnementale.

Avec la volonté de s’intégrer parfaitement à notre environnement, APRR a pensé son insertion dans la nature avec respect de la faune et de la flore. Destinés à sauvegarder la biodiversité, les dispositifs présentés ci-dessous visent la meilleure « transparence écologique » possible des autoroutes.

Intégration environnementale

Traitement des eaux

Construire aujourd'hui pour demain.

APRR construit aujourd’hui pour que demain soit meilleur. Pour ne pas nuire au cadre environnemental, APRR met en place un système de collecte et de traitement des eaux pluviales avant rejet dans les milieux naturels dont les voies sont actuellement dépourvues. Le réseau d’assainissement projeté va permettre le confinement d'une pollution accidentelle mais aussi le traitement de la pollution chronique, déposée par l'usure des pneus, les gaz d'échappement et les plaquettes de frein.

Environnement sonore

Limiter la transmission du bruit.

Parce que l’environnement c’est vous aussi, APRR améliore vos déplacements mais aussi vos conditions de vie. De nombreuses protections acoustiques comme des écrans et des merlons de terre, permettront également d’améliorer la situation existante au regard des nuisances sonores actuelles. Ces protections sont dimensionnées pour un horizon de 20 ans.

Aménagements responsables

Un écostystème respecté.

En plus des dispositions prises pour éviter des espèces protégées, leurs habitats naturels sont recréés. Tout au long de la route, des barrières sont installées afin d'interdire aux amphibiens et autres espèces, l'accès au chantier. Ainsi, des couloirs permettant le passage des chauve-souris sont aménagés afin de mieux protéger cette espèce du réseau autoroutier.

Espèces phares

Une liaison responsable.

La protection des espèces commence par une bonne connaissance scientifique de ces dernières ainsi que leurs déplacements. Grâce à ces données, APRR peut préserver les différentes espèces présentes aux abords du projet. Les cuivrés de marais, les œdicnèmes criards et toutes autres espèces formant ensemble la biodiversité, seront préservées, au travers de travaux connexes au chantier : restauration de la friche des Vérines, création de mares, d'hibernaculum...

Passage à faune

La biodiversité a aussi son chemin.

Afin de maintenir les déplacements des espèces animales, il est nécessaire en particulier de penser au franchissement des chaussées. Pour cela, APRR s'engage à construire des ouvrages qui leur sont réservés pour ne pas perturber leurs déplacements. Des relevés spécifiques permettent d'identifier les couloirs à passage des animaux. Motivés par des raisons de sécurité, ces équipements permettront surtout un meilleur respect de notre environnement.